Lexique

stéréotype

Un stéréotype est une idée « toute faite », une « idée reçue » sur un groupe de personnes ou une catégories d’objets (physiques,sociaux…).
Par le stéréotype, on établit sans analyse ni critique, des liens entre l’appartenance à un groupe donné et les caractéristiques que ce groupe est supposé posséder.
Le stéréotype est à la fois descriptif et normatif ex : le stéréotype sexué se réfère à des caractéristiques supposées spécifiques des sexes, issues de représentations sociales qui amènent la société à déclarer ce qu’il est normal d’être ou de faire, selon qu’on est femme ou homme.

égalité

Qualité de ce qui est équivalent, égal, uni, régulier. Rapport entre individus, citoyens, égaux en droit et soumis aux mêmes obligations ; à ne pas confondre avec similarité ou identité : être égal ne veut pas dire être identique, et « être égaux en droits » ne signifie pas « avoir accès aux mêmes droits ».

féminisme

Le féminisme est l’une des faces cachées de l’humanisme.
Il revendique l’égalité des droits entre femmes et hommes , en particulier le droit à disposer de son corps.
Il revendique l’équivalence des rôles sociaux , et la possibilité de les exercer dans tous les domaines et à tous les niveaux.

genre

C’est le sexe social. La notion de genre est une construction sociale qui renvoie aux attributs , traits de caractère et comportements qui sont traditionnellement décrits comme masculins ou féminins ; il en découle des rôles attribués par la société à l’individu en fonction de son sexe.

identité (personnelle, sociale)

Ce qui est perçu comme l’ensemble des caractéristiques uniques et constantes d’une personne.

mixité

Caractéristique d’un groupe formé d’éléments de nature et/ou d’origine différentes qui comprend notamment des personnes des deux sexes.
parité
Compris comme l’égalité numérique parfaite, mais la parité est plus qu’une égalité numérique. Elle doit se penser comme un processus qui amène les femmes et les hommes, à vivre en pairs, à décider ensemble sans hiérarchie, dans tous les domaines de la vie.

rapports sociaux de sexe

Les « rapports sociaux de sexe » sont les rapports qui lient les femmes et les hommes et les construisent comme des êtres sexués ou « genrés ». Les hommes et les femmes sont des catégories de sexe, des groupes (voire des classes) Les problématiques sociologiques mettent en évidence les rapports sociaux de sexe qui, au niveau interindividuel comme au niveau collectif, créent, produisent, reproduisent ou transforment les inégalités entre les hommes et les femmes. Ces rapports sont caractérisés comme des formes d’oppression, de subordination, ou plus généralement de domination. C’est une véritable rupture qu’induit une telle approche, issue du féminisme, qui affirme que « les catégories de sexe ne sont plus des en-soi séparés, mais qu’elles se définissent dans et par leur relation ».

représentation sociale

La représentation sociale est la construction sociale d’un « savoir » ordinaire, élaboré à travers les valeurs et les croyances partagées par un même groupe social et donnant lieu à une vision commune. L’objet de cette représentation peut être des événements, des personnes, des catégories sociales ; la représentation est élaborée au cours d’interactions au sein de ce groupe social.